fete des morts mexicaine

Comment célébrer El Día de Muertos

Le monde anglo-saxon célèbre Halloween le 31 octobre, tandis que le Mexique a sa propre célébration du Día de Muertos. Aujourd’hui, cette fête est célébrée non seulement au Mexique, mais aussi dans de nombreux pays où la communauté hispanique est forte, partout dans le monde.

Apprenez-en davantage sur la tradition de El Día de Muertos grâce à ce guide !

Les origines de El dia de Muertos 

El Día de Muertos est une fête ancienne qui trouve son origine dans les communautés indigènes. Elle est devenue populaire à l’arrivée des conquistadors espagnols, il y a 500 ans. Contrairement à d’autres fêtes qui honorent les morts, le Jour des Morts se veut une célébration joyeuse.

Le 1er novembre est appelé « le jour des innocents » et honore la mort des enfants, tandis que le jour suivant, le 2 novembre, est consacré aux adultes morts et s’appelle « le jour des morts ».

Traditions d’une fete mexicaine

De nos jours, les familles mexicaines décorent les tombes de leurs proches avec des objets colorés, de la nourriture et des boissons. Ces objets comprennent le « pan de muerto », un pain traditionnel cuit pour l’occasion, de la citrouille confite, des bouteilles de tequila, des jouets tels que des figurines Lego ou des animaux en peluche.

Au Mexique, El Día de Muertos est traditionnellement célébré avec des fleurs. Les tombes sont décorées de cempasúchil, dont les tons jaunes et orange contribuent à rendre la fête plus joyeuse. Certaines personnes construisent également des autels dans leur maison afin de pouvoir effectuer le rituel chez elles.

celebration fete des morts au Mexique

La Calavera Catrina

L’image la plus célèbre du Jour des Morts est celle d’une femme portant une tenue élaborée et un maquillage de squelette aux détails complexes ou par un tatouage de tete de mort mexicaine. Sa première représentation remonte à 1900, au Mexique, par José Guadalupe Posada qui en était l’un des principaux artistes.

A l’époque, Catrina etait décrite par un portrait hautement satyre des manières Mexicaines qui visaient à ressembler aux Européens, imitant jusqu’à leur style et leur attitude.

Avec la mort mais aussi la frivolité, le squelette est devenu un symbole de El Dia de Muertos car il reflète parfaitement l’image de cette fête : une célébration de la vie malgré sa fin inévitable. Il suggère également que les Mexicains sont capables de rire face à la mort et de la célébrer de manière positive. (il dépeint également ce trait typique des Mexicains qui sont capables de rire face à la mort, ce qui n’est généralement pas dépeint de manière positive partout dans le monde.

Quelques mots sur le sujet:

  1. La celebración (la fête)
  2. El muerto / los muertos (le mort / les morts)
  3. El día (le jour)
  4. La calavera (la tête de mort)
  5. La calaca (le squelette)
  6. Las ofrendas (les offrandes)
  7. La cempasúchitl (la rose d’Inde, fleur traditionnelle des célébrations de El Día de Muertos )
  8. Los angelitos (littéralement les petits anges, nom dédié aux enfants décédés dont on fête la mémoire)
  9. La Catrina : la figure la plus célèbre du jour des morts, création de l’illustrateur José Guadalupe Posada
  10. El Catrin : la version masculine de Catrina
  11. La Alumbrada : Au Mexique, le 2 novembre est le jour de la Toussaint pour commémorer les morts. Tous les soirs à cette date, la communauté mexicaine célèbre en brûlant des bougies et de l’encens dans leur cimetière entourant leur église appelée San Andres Mixquic.
serviette de plage ronde tete de mort
SI vous aimez les tete de mort mexicaine , visitez notre boutique de crane méxicain